Bibliothèque municipale de Lyon

Objet du partenariat : Co-animation d’une conférence avec Sarah MAZOUZ (CNRS Lille)
Intervenant : Jean-Noël Mabiala
Niveau : Grand public
Date ou période : 22 novembre 2018
Référents : Michel WONG

Thème : Entre accueil et rejet : ce que les villes font aux migrants

INTRODUCTION DE LA CONFÉRENCE
Il m’a été proposé d’animer cette conférence, sous la forme d’un dialogue avec Sarah MAZOUZ, autour de l'ouvrage Entre accueil et rejet : ce que les villes font aux migrants, publié sous sa direction. Cette proposition revêt un avantage et un inconvénient majeur. L’avantage est que Sarah MAZOUZ étant présente je n’ai pas besoin ni de vous présenter l’ouvrage, ni de le défendre, encore moins d’en dire du mal. L’inconvénient c’est qu’il m’a fallu trouver quelque chose à dire pour justifier ma participation à cette conférence et surtout à la tribune.

J’ai pensé dans un premier temps à me cantonner dans le rôle de passeur de micro et de gestionnaire des prises de paroles. Par la suite, je me suis dit avec un peu de « perfidie », que je pourrais en profiter pour relancer l’auteur sur les points qu’elle serait être tentée d’éviter si des questions l’embarrassaient… ou simplement les reformuler, pour lui permettre d’aller plus au fond des explications et assurer ainsi l’interactivité des échanges. C’est comme cela aussi que l’on peut concevoir le rôle de modérateur, n’est-ce pas ?

Toutefois, pour marquer mon propre intérêt pour la question en discussion, je me proposerais de décentrer un peu l’attention du public pour évoquer deux à trois autres manières de traiter la problématique de l’accueil d’intégration des migrants. Cette tentative de déplacement du focus s’appuiera sur une triple posture de ma part : Témoin (parcours d’immigré), Acteur (associatif), Analyste (spécialiste des rapports entre langues et cultures et des questions liées au rapport à l’autre, à travers le triptyque identité, Altérité et Interculturalité).

Je commencerais par relever le nom de l’Éditeur qui pourrait avoir échappé même à ceux qui ont eu le livre en mains : Le Passager Clandestin. On ne peut faire mieux pour passer entre les mailles du filet des garde-frontières ! Ensuite, je me ferais volontiers l’écho de quelques commentaires glanés sur le Net, me passant ainsi pour le porte-parole des sans-voix, ceux qui n’ont pas le privilège d’avoir Sarah Mazouz à leurs côtés ! Avant de faire glisser le débat lentement vers mes centres d’intérêt, ce que j’aurais moi relevé si j’avais aussi écrit un ouvrage comme l’a fait Sarah… Ou ce que je pourrais écrire demain, sur ce thème de la ou l’im-migration…

APPROCHE PAR THÉMATIQUE OU PROBLÉMATIQUES SOUS-JACENTES :
• Localité et Mixité : Seuil de mixité sociale
• Communauté et Nationalité : comment s’entretient la filière communautaire ?
• Solidarité et Légalité : comment a-t-on pu imaginer un « délit de solidarité » !

CONCLUSION

LORSQUE LES VILLES D’ACCUEIL SONT OTAGES DES GUERRES ET DES FRUSTRATIONS SUBIES DANS LES PAYS D’ORIGINE PAR LES MIGRANTS, QUE DOIVENT FAIRE LES CITOYENS DU MONDE ?

Entre accueil et rejet des institutions, que font les hommes ? Ma réponse c’et ni prescription d’accueil, ni présomption de rejet. Je préconiserais de laisser le choix aux parties prenantes, leur donner la possibilité de choisir : aux résidents, les aider à trouver un intérêt à accueillir ; aux migrants ou plutôt, avec les candidats à la Migration, il faut travailler à réunir les conditions de rester, afin que rien ne puisse ni les contraindre, ni contrarier leur éventuel désir de partir de leur pays ! Il est impératif de s’attaquer aux causes de la migration forcée : la guerre, la corruption et les régimes liberticides et totalitaires, qui sèment terreur dans les pays d’origine.

Actualité & Événements

Urgence Inscriptions

Deadline et places disponibles

RDV Étude Projet INTRA

Prendre RDV pour étudier votre demande ou votre besoin de formation sur mesure

Nous contacter

Espace dédiés

Espace membres du conseil & équipe pédagogique

Espace anciens stagiaires & inscrits aux formations en cours

Documentation

Références légales

Statut juridique :
SASU immatriculée au RCS Lyon

Siret :
847-739-703-000-19

N° TVA Intra UE :
FR80-847-739-703

Enregistrement INPI :
“FC–ONLY” : 18-4-496-241

N° de déclaration d’activité de prestataire de formation : 84691704069

Coordonnées bancaires

IBAN :
FR76-1780-6001-6204-1513-0500-310
BIC :
AGRIFRPP878

Siège social & lieu des formations

Siège social (pour toute correspondance) :
C/O JEAN-NOËL MABIALA
13 , Rue Richelieu, Allée C
69100 VILLEURBANNE

Lieu des formations (réception sur RDV) :
Accès TCL : T1 & T4, Métro A & B.
Arrêt : Charpennes
Immeuble Grand Angle
31, Cours Emile Zola
69100 VILLEURBANNE

Partenaires